BVZ Holding

 

Home > Société > Histoire > Glacier Express

Glacier Express:

Une expérience exceptionnelle pour les touristes du monde entier

Le trajet à bord du légendaire Glacier Express, de Saint-Moritz à Zermatt, et inversement, qui jadis durait onze heures, s’effectue aujourd'hui en sept heures et demie. Le train alpin est exploité par le Matterhorn Gotthard Bahn et le Chemin de fer rhétique. Le trajet à bord du « rapide le plus lent du monde », comme on appelle aussi le Glacier Express, traverse 291 ponts, 91 tunnels et le col de l'Oberalp, situé à 2 033 mètres d'altitude. Le train passe les cols de la Furka et de l'Albula dans deux autres tunnels.

Un début nostalgique

La société aisée de Suisse et celle du monde entier avaient déjà succombé au charme des Alpes suisses dans les années folles – les années 1920. Les villages de montagne autrefois isolés, comme Zermatt et Saint-Moritz, sont devenus des stations thermales mondaines. Il a toutefois fallu attendre plus de 50 ans pour que le Glacier Express puisse également circuler l'hiver, et plus seulement l'été. Au tout début, la ligne n'était utilisée en totalité que pendant les quatre mois d'été. Avant la construction du tunnel de base de la Furka en juin 1982, qui, de nos jours, permet au Glacier Express de circuler toute l'année, la ligne passait par un tunnel de faîte, situé à 2 162 mètres d'altitude, et qui offrait une vue sur le glacier du Rhône.

Le trajet panoramique s'effectuait dans des voitures-salons et des wagons de voyageurs, en première, deuxième et troisième classe. Alors que le BVZ Zermatt-Bahn (autrefois encore appelé Viège-Zermatt-Bahn) et le Chemin de fer rhétique étaient déjà électrifiés, les locomotives qui circulaient sur la ligne du Furka Oberalp Bahn étaient encore à vapeur jusqu'en août 1942. Ce n'est que par la suite que le Glacier Express a fonctionné à l'électricité sans interruption.

Plus de confort et des temps de voyage plus courts

L'exploitation du Glacier Express a cessé pendant la Seconde Guerre mondiale. Le chemin de fer a été remis en service en 1948, avec quelques nouveautés: les élégantes voitures-salons ont ainsi été abandonnées, la voiture-restaurant étant ouverte jusqu'au col de l'Oberalp. Le Glacier Express a également bénéficié du développement des véhicules de traction, rendu possible par les progrès techniques des années 1950 et 1960. Le rapide le plus lent du monde a alors pu offrir des temps de parcours plus courts, des voitures plus confortables ainsi que la possibilité d'accéder à la voiture-restaurant jusqu'à Andermatt.

Un produit touristique de qualité supérieure

Au cours des années 1980 et 1990, le Glacier Express s'est développé grâce aux technologies les plus modernes et à des mesures ciblées de marketing, jusqu'à devenir un remarquable produit touristique suisse de première qualité. La demande pour le train alpin suisse ne cesse de croître au niveau mondial, et ce, grâce aux investissements importants – par exemple, dans des voitures modernes et des wagons panoramiques climatisés – et aux prestations de services exclusives – comme l'impeccable service de restauration, les trajets spéciaux originaux et une large palette d'offres forfaitaires – qui ont contribué à son infrastructure.