BVZ Holding

 

Home > Société > Histoire > Furka Oberalp Bahn

Furka Oberalp Bahn (FO):

Facteur de développement et attraction pour les touristes

L'histoire du train rouge, dont la vue fait battre le cœur de tous les passionnés de chemin de fer, a pourtant commencé de manière peu glorieuse. À peine était-il créé en 1911 que le prédécesseur du Furka Oberalp Bahn – le Brigue-Furka-Disentis-Bahn – rencontrait déjà des difficultés financières. Bien que le tronçon de Brigue à Gletsch ait pu être inauguré le 30 juin 1914, le chemin de fer a fait faillite quelques années plus tard seulement (en 1923). Les problèmes rencontrés dans le financement de la ligne et la baisse du nombre de passagers pendant la Première Guerre mondiale ont en effet conduit la société à la faillite. Un groupe d'intérêt sous la responsabilité de l'ancien Viège-Zermatt-Bahn et plus tard BVZ Zermatt-Bahn, soutenu par des fonds fédéraux, a pris finalement en charge le sauvetage et la fin des travaux du chemin de fer. L'ensemble de la ligne de Brigue à Disentis du Furka Oberalp Bahn (FO), nouvellement créé, a été officiellement inauguré le 3 juillet 1926. Dans un premier temps, le FO dépendait du chemin de fer Viège-Zermatt-Bahn; ce n'est qu'en 1961 qu'il est devenu autonome. La même année, le Furka Oberalp Bahn a repris le « Schöllenenbahn », qui transportait les passagers de Göschenen à Andermatt en traversant les gorges de Schöllenen.

Importante contribution au développement de la région 

Le Furka Oberalp Bahn – le cœur du réseau à voie étroite, de Zermatt à Saint-Moritz – traversait des viaducs, des hautes vallées et longeait le Rhône, sur une ligne de 96 kilomètres, de Brigue à Disentis. Dans ses premières années d'exploitation, le chemin de fer à voie étroite a contribué dans une très large mesure au développement des vallées de montagne situées le long de sa ligne, et a insufflé la vie à la vallée de Conches, à l'Urseren et au Travetsch. Au départ, la ligne de chemin de fer traversait le tunnel de faîte de la Furka et franchissait une hauteur de 2 100 mètres. La ligne était praticable seulement en été – comme c'était aussi le cas pour le passage sur le col de l'Oberalp. En 1942, lorsque le train est devenu électrique, la ligne de l'Oberalp a été sécurisée pour l'hiver, et la planification d'un tunnel traversant le col de la Furka a commencé en 1970. Après des problèmes d'ordre géologique et financier, le tunnel de base de la Furka a pu être mis en service en juin 1982, permettant ainsi l'exploitation hivernale du Furka Oberalp Bahn. La plateforme de transbordement des voitures de la Furka transporte aujourd'hui jusqu'à 180 000 véhicules par an, d'Oberwald à Realp.

La nostalgie de la ligne de montagne de la Furka

L'ancienne ligne de montagne de la Furka a été abandonnée après l'ouverture du tunnel de base. Depuis 1992, elle est exploitée par l'association « Dampfbahn Furka-Bergstrecke » (chemin de fer à vapeur de la ligne sommitale de la Furka). Des locomotives à vapeur d'origine du Furka Oberalp Bahn circulent sur la ligne rénovée de chemin de fer. En 1942, le chemin de fer a vendu quelques-unes des locomotives au Vietnam, après l'électrification de la ligne. Comme les locomotives se dégradaient peu à peu là-bas depuis les années soixante-dix, la Suisse a déployé des efforts considérables pour les récupérer. En 1990, une des locomotives et différents éléments ont pu être ramenés en Suisse.

Un approvisionneur important pendant la Seconde Guerre mondiale

Au cours de sa longue histoire, le FO n'a pas été seulement au service des touristes. Approvisionneur stratégique, il a transporté des troupes et des fournitures pendant la Seconde Guerre mondiale. Pendant la période de haute conjoncture de l'industrie du bâtiment, dans les années 1950 et 1960, il a également transporté d'énormes quantités de matériaux de construction destinés aux centrales électriques de la vallée de Conches, de l'Urseren et Travetsch. Le chemin de fer à voie étroite a en outre joué un rôle particulièrement déterminant lors de la construction du tunnel de base de la Furka, de 1973 à 1982.

Avec l'introduction du Glacier Express, une liaison ferroviaire en continu de Zermatt à Saint-Moritz mondialement connue, le Furka Oberalp Bahn a contribué à la success-story des chemins de fer suisses. La fusion avec le BVZ Zermatt-Bahn a eu lieu le 1er janvier 2003, pour donner naissance à l'actuel Matterhorn Gotthard Bahn.